PC incompatible Windows 11

PC incompatible Windows 11

Comment vérifier si votre PC est compatible Windows 11

Vous pensez votre PC incompatible Windows 11 ? Ou vous vous demandez mon PC est-il compatible Windows 11 ?

Microsoft met en ligne un “PC Health Check” qui ne donne pas forcément toutes les raisons quand il déclare un PC incompatible Windows 11. Vous pouvez essayer sur cette page.

Nous préférons l’utilitaire WhyNotWin11 qui vous donne tous les détails. De plus c’est un petit logiciel autonome sans installation. Téléchargez le ici.

mon PC est-il compatible Windows 11

Interpréter les résultats de compatibilité Windows 11

Voici les éléments de compatibilité Windows 11

  • Architecture : il n’y aura plus de version 32 bits de Windows 11, donc si votre CPU est un 32 bits, cela est définitivement incompatible avec Windows 11. Si votre OS est 32 bits, mais votre CPU 64 bits, alors il faudra commencer par passer votre Windows actuel de 32 à 64 bits. Microsoft ne sait pas faire de mise à jour de 32 à 64 sans perte de données, il faut réinstaller depuis 0, mais nous savons faire ce transfert intégral, consultez notre forfait. A noter que Windows 11 même uniquement 64 bits fera toujours tourner les applications 32 bits.
  • Méthode de démarrage et Secure Boot : l’ordinateur démarre d’abord sur un BIOS ou un UEFI (on dit parfois par abus de langage “BIOS UEFI”). Si vous ne savez pas ce que c’est, il y a ICI un bon article sur le sujet. Les très anciens PC n’ont qu’un BIOS ancienne génération et cela est définitivement incompatible avec Windows 11. Par contre, dès 2006 certaines machines sont capables de l’UEFI. En général, dans les réglages du BIOS vous aurez la possibilité de choisir entre un mode “BIOS LEGACY” (ancienne génération) ou “UEFI” (nouvelle génération). Si votre PC est de 2006 ou plus récent et que vous ne voyez pas ce choix, alors commencez par faire une mise à jour du BIOS à la version la plus récente. Si le BIOS le plus récent pour votre PC n’a aucune option UEFI, alors cela est définitivement incompatible avec Windows 11. Il en est de même pour le Secure Boot: si votre UEFI a cette option, activez là, si aucune option Secure Boot n’existe, cela est définitivement incompatible avec Windows 11
  • Compatibilité du CPU, nombre de cœurs, fréquence : le processeur doit être 64 bits (voir plus haut), avec une fonction “bit de désactivation” déjà nécessaire pour Windows 10, avoir au moins 2 cœurs et une fréquence de au moins 1 GHz. Si vous avez ici une coche rouge, cela est définitivement incompatible avec Windows 11. Par contre assez souvent il y a une coche orange, pas d’inquiétude, le processeur est compatible même si pas listé.
  • Direct X + WDDM : Cela est lié à la carte graphique. Si vous avez un PC portable ou un tout en un et une coche rouge ici, cela est définitivement incompatible avec Windows 11. Si par contre vous avez un PC de bureau ou tour, il est fort probable que vous puissiez remplacer votre carte graphique par un modèle plus récent et compatible.
  • Type de partition : vos partitions de disque sont soit GPT soit MBR (ancienne norme). Pas de panique, il existe pas mal de possibilités pour convertir du MBR en GPT. Attention, la plupart des méthodes entrainent la perte complète des données, mais il existe des moyens de convertir en conservant vos données avec la commande MBR2GPT. Soit vous savez déjà faire, soit ne le faites pas vous même, cette opération est extrêmement risquée. Appelez nous.
  • Quantité de RAM : il vous faut au moins 4Go de RAM. Le plus souvent, vous pouvez augmenter votre RAM si vous avez moins de 4Go. Nous faisons un diagnostic gratuit pour vous le confirmer. Vous pouvez aussi aller sur le site de Crucial et utiliser leur scanner système qui vous dira quelle RAM votre système supporte. Si votre PC ne peut pas atteindre 4 GO, cela est définitivement incompatible avec Windows 11.
  • Stockage disponible : il s’agit juste de l’espace disque disponible pour installer Windows 11. S’il est insuffisant, il y a de très fortes chances que vous puissiez facilement l’augmenter. Nous faisons un diagnostic gratuit pour vous le confirmer. Vous pouvez aussi aller sur le site de Crucial et utiliser leur scanner système qui vous dira quel stockage votre système supporte.
  • Version du TPM : c’est une puce matérielle de sécurité, voir cet article. Cela sera la cause d’incompatibilité la plus fréquente. Toutefois, avant de penser que votre PC n’est pas équipé, faites ces vérifications
    • Cherchez sur Google avec le nom de votre machine, et TPM pour savoir si la puce TPM existe sur votre carte mère, ou si elle peut être ajoutée (certaines cartes mères ont un connecteur prévu pour ajouter une puce TPM) et si clairement il n’y a pas de TPM sur votre machine et qu’il n’est pas possible de l’ajouter, alors cela est définitivement incompatible avec Windows 11. Voici un exemple de puce TPM optionnelle à ajouter sur une carte mère
    • Si le TMP est présent ou a été ajouté, mais reste inactif, faites une mise à jour du BIOS à la version la plus récente. Ensuite cherchez l’option parlant de TPM (attention le nom peut être différent comme security chip, intel security device, PTT et la section du BIOS peut être SECURITY ou ADVANCED ou autre), et activer le TPM.

Si vous ne comprenez pas les résultats du test, ou si vous ne voulez pas le faire vous-même, contactez-nous pour un diagnostic gratuit Windows 11

Que faire si mon PC n’est pas compatible avec Windows 11

Si malheureusement la conclusion est que votre PC est définitivement incompatible avec Windows 11, sachez que Windows 10 sera maintenu et supporté jusqu’en octobre 2025. Ne changez pas de PC maintenant, les évolutions de Windows 10 à 11 ne justifient en aucun cas cette dépense.

Vous trouverez des articles au sujet de méthodes pour forcer l’installation de Windows 11 sur un PC non compatible, basées sur l’idée d’utiliser l’installateur de Windows 10 pour lui faire installer Windows 11 et éviter ainsi de vérifier les exigences de compatibilité. Nos tests sur plusieurs machines montrent que si l’installation va presque au bout, elle échoue car le système cherche à utiliser des fonctionnalités non disponibles.

Une présentation de Windows 11