logiciels Windows sur Mac

Clone dual boot OSX Windows BootCamp

Vous avez un mac, et vous n’avez pas envie d’acheter un PC pour certains logiciels qui tournent seulement sous windows, et que vous devez utiliser, en particulier à titre professionnel.

Première solution: mettez du Wine dans votre mac

Wine (à l’origine un acronyme pour « Wine Is Not an Emulator » est une couche de compatibilité capable d’exécuter des applications Windows sur divers systèmes d’exploitation conformes à POSIX comme Linux, macOS et BSD. Plutôt que de simuler la logique interne de Windows comme une machine virtuelle ou un émulateur, Wine traduit les appels de l’API Windows en appels POSIX à la volée, éliminant les pénalités mémoire et de performance d’autre méthodes et vous permettant d’intégrer proprement les applications Windows à votre bureau.

Et mieux encore, WineBottler rend transparentes ces opérations en se chargeant d’installer pour vous Wine ainsi que lancer directement les applications Windows. Voir cette video.

Le tout est gratuit. Si vos applications tournent avec cette solution, c’est gagné  ! Sinon, passez à la suite.

Deuxième solution: installer Windows comme deuxième système d’exploitation

Votre Mac est probablement capable de faire tourner Windows.

Vous pouvez le vérifier en regardant dans vos utilitaires si un assistant BootCamp est présent.
Si oui, vous pouvez installer Windows. Suivez les instructions de l’assistant BootCamp, elles sont bien faites, et vous pourrez installer Windows 10 comme sur un PC. Cette opération est prévue pour une installation de Windows sur une partition du disque dur interne.

Dans certains cas, comme des MacBook Air, le stockage interne est trop petit pour libérer la place nécessaire à cette partition. Il faut alors installer Windows sur un disque dur externe, opération qui n’est pas prévue à la base, mais bien documentée sur cette page. Evitez les clés USB, utilisez autant que possible l’USB3 et un SSD, mais la performance risque d’être faible, les disques USB ne pouvant en principe pas rivaliser de vitesse avec les disques internes.

Vous pourrez alors utiliser votre Mac comme Mac sous OSX ou comme PC sous Windows simplement en choisissant le système lors du démarrage, et changer à chaque démarrage. Moins immédiate que la solution basée sur Wine, cette solution a l’avantage de vous doter à la fois d’un mac et d’un pc complet et natif, vous avez réellement deux ordinateurs.

Le tout est gratuit, sauf la licence Windows.

Vous savez faire ? Allez-y, vous pourrez revenir en arrière quoiqu’il arrive.
Vous préférez nous confier l’opération ? Nous vérifierons la compatibilité et vous proposerons un devis pour l’opération, contactez-nous.

Troisième solution: installer Windows dans une machine virtuelle

Il est aussi possible pour utiliser windows sur mac de passer par une machine virtuelle qui se lance depuis Mac/OSX, par exemple VMWare, Parallels Desktop.

L’avantage est une certaine simplicité (vous n’avez qu’un seul système d’exploitation); mais les inconvénients sont nombreux, en particulier le fait que ces solutions ne sont pas gratuites, et qu’elles conviennent mal à des logiciels Windows demandant de la performance graphique (du genre logiciels de CAO). La première solution Dual Boot permet d’installer un vrai Windows qui utilisera toutes les ressources de votre Mac.

Une solution novatrice et gratuite pour lancer des logiciles windows sur mac existe, il s’agit de WineBottler. Les applications Windows sont « encapsulées » dans des applications macOS et se lancent comme des applications mac.

Si vous hésitez, contactez-nous.

Suite …