réparer Windows

Pour réparer Windows, la plupart des commandes ci-dessous sont à entrer dans une invite de commandes en mode administrateur.

Si vous savez ce qu’est une invite de commandes en mode administrateur, suivez ces instructions pour réparer Windows.

Sinon, nous vous déconseillons de vous lancer, ces commandes présentent toujours un risque si vous ne savez pas ce que vous faites.
Contactez nous pour une téléassistance.En cas d’échec, refaites tout en environnement de réparation WinRE (démarrage sur support de réparation > invite de commande), uniquement si vous comprenez ce qu’est un démarrage en mode réparation, sinon le risque d’endommager encore plus votre système est trop grand. Si vous voulez vous lancer quand même, l’étape 1 de cette page explique comment faire.
Dans la suite, nous supposons que le disque contenant le système est C:, sinon adaptez la lettre.

Les cas particuliers

Avant de voir comment réparer Windows en général, vérifions que vous n’êtes pas dans un de ces cas particuliers

  • Si le système ne boote carrément plus, allez ici
  • Si le système redémarre en boucle ou bloque systématiquement sur un écran bleu, allez ici
  • Si vous avez seulement des soucis avec Windows Update, alez voir Windows Update fonctionne mal, se bloque, échecs, erreurs
  • Si votre menu démarrer ne s’ouvre pas, que Cortana ne répond pas … voyez cette page
  • dans le seul cas où vous avez des problèmes liés au réseau ou à l’accès internet
    dans l’invite de commande en mode administrateur, entrez

    • netsh winsock reset
    • netsh winhttp reset proxy
    • netsh winhttp reset tracing
    • netsh winsock reset catalog
    • netsh int ipv4 reset catalog
    • netsh int ipv6 reset catalog
    • et redémarrez le PC
  • Si vous avez un Mac et êtes sous BootCamp, et que vous avez des problèmes liés aux sauvegardes et points de restauration,
    suivez les instructions ci-après, sinon passez à l’étape 1.
    En cas de soucis liés aux sauvegardes et points de restauration sous BootCamp:

Réparer Windows en général

Dans tous les autres cas où vous estimez une réparation nécessaire, si les étapes précédentes n’ont pas résolu le problème, poursuivez ici

Dans tout ce qui suit, on considère que C: contient windows, mais, surtout en mode Windows RE (réparation), vous devez localiser windows en faisant C: suivi de DIR, puis D: suivi de DIR, etc.. jusqu’à trouver Windows dans la liste affichée par DIR. Dans tout ce qui suit, remplacez C: par la bonne lettre, par exemple E:

Première opération, vérifiez les erreurs sur le disque
chkdsk /R /F C:
A la question “voulez-vous vérifier au prochain démarrage, répondez O
Redemarrer.
En mode WinRE, continuez simplement, et répétez l’opération jusqu’à la disparition de toute erreur.
Vous pouvez maintenant soit utiliser un outil mis à disposition par Microsoft pour Windows Update, mais qui a de nombreuses autres options de réparation, en cliquant ici, soit continuer avec les étapes suivantes.
Deuxième opération, le System Files Check
En mode windows normal
sfc /scannow
En mode WinRE
sfc /scannow /offbootdir=c:\  /offwindir=c:\windows
Si la réponse est “aucune violation d’intégrité”, vous pouvez arrêter là.
Si la réponse est que tout a été réparé, , vous pouvez arrêter là.
Si la réponse est que des fichiers sont endommagés, mais pas tous réparés, vous allez poursuivre:
Troisième opération, Gestion et maintenance des images de déploiement
 (notez que les commandes DISM restent souvent longtemps à 100% avant de se terminer)
En mode windows normal
DISM.exe /Online /Cleanup-image /Scanhealth
Si la réponse est “le magasin de composants est réparable”, vous pouvez poursuivre par
Dism.exe /online /Cleanup-Image /StartComponentCleanup
sfc /scannow
DISM.exe /Online /Cleanup-image /Restorehealth
Si vous obtenez une erreur indiquant que la source est introuvable,  il va falloir spécifier la source
– trouver une source, soit sur le disque dur local
  – cd c:\
  – dir *.esd /S
  la source trouvée doit ressembler à C:\$Windows.~BT\Sources\Install.esd
– soit sur une clé ou DVD d’installation
la source trouvée doit ressembler à E:\x64f:\Sources\Install.esd
Remplacez le chemin de la source dans la commande suivante
Remplacez également le chiffre 1 par l’index adapté si la source contient plusieurs versions ( pas encore documenté ).
Dism /Online /Cleanup-Image /RestoreHealth /Source:esd:C:\$Windows.~BT\Sources\Install.esd:1
Si cette opération échoue, utilisez un support d’installation de Windows, sur DVD ou clé USB, et cherchez la source sur ce support.
Elle doit être sur lettre du support\sources\install.esd, par exemple D:\sources\install.esd
Ensuite refaites la commande avec cette source.
Si cette opération échoue, tentez de réinstaller windows en mise à jour de lui-même en exécutant le setup depuis la clé USB ou le DVD d’installation, au besoin en recréant ce support avec la version de Windows la plus récente.
En mode WinRE
pas encore validé car Dism travaille sur des sources Wim ou esd qui ne se trouvent pas sur le support de démarrage standard de WinRE.
terminez par un
sfc /scannow
Maintenant, redémarrez normalement.
Si ça ne règle pas le problème, cherchez sur Google le programme SFCFix et téléchargez le.
Faites un sfc /scannow
Ensuite lancez SFCFix
Le log de ce programme donnera des indications sur ce qui est réparé ou ne l’est pas … aller plus loin nécessite de sérieuses compétences.

Si après tout ceci, votre Windows n’est pas réparé, tentez quand même le script de réparation, ou il faudra sérieusement songer à faire une nouvelle installation.

Pour réparer Windows en faisant une nouvelle installation et en conservant vos fichiers, paramètres et applications,

  • PREMIÈRE SOLUTION:
    • insérer le DVD ou USB d’installation de votre version de Windows (si vous ne l’avez pas, voyez ici comment créer un support d’installation Windows)
    • Depuis le Windows endommagé, ouvrez le disque USB ou DVD et exécutez setup.exe
    • Faites une installation de type mise à jour en prenant soin de conserver fichiers, paramètres et applications
    • Si cette mise à jour échoue alors que vous avez déjà fait les réparations du système (en particulier que vous n’avez plus d’erreurs sur Windows update), passez à la deuxième solution.
  • DEUXIÈME SOLUTION:
    • dans la zone de recherche entrer taskmgr puis cliquer sur gestionnaire de tâches pour lancer le gestionnaire de tâches
    • Dans l’onglet démarrage, notez bien les lignes activées (pour les rétablir plus tard), puis désactivez toutes les lignes
    • dans la zone de recherche entrer msconfig puis cliquer sur configuration du système
    • dans l’onglet services, cochez masquer tous les services Microsoft
    • décochez tous les services restants, puis appliquez, OK, et redémarrez le système.
    • après redémarrage, suivez la première solution
    • Que la mise à jour échoue ou réussisse, pensez à rétablir le démarrage normal:
      • dans la zone de recherche entrer taskmgr puis cliquer sur gestionnaire de tâches pour lancer le gestionnaire de tâches
      • Dans l’onglet démarrage, rétablissez les lignes qui étaient activées
      • dans la zone de recherche entrer msconfig puis cliquer sur configuration du système
      • dans l’onglet général, sélectionnez démarrage normal,  puis appliquez, OK, et redémarrez le système.
    • Si cette mise à jour échoue, passez à la troisième solution, ou nouvelle installation en ne conservant que vos fichiers et paramètres, plus bas.
  • TROISIÈME SOLUTION seulement si les autres échouent: on utilisera PCMOVER Pro, la méthode est dans cette vidéo.
    (le titre parle d’ugrade de Windows 7 à 10, mais c’est pareil pour une nouvelle installation de Windows toute version sur un ancien Windows toute version).
  • Pour réparer Windows en faisant une nouvelle installation, en ne conservant que vos fichiers et paramètres mais en supprimant les applications
    • depuis windows 10, allez dans PARAMETRES > “Mise à jour & sécurité” .
    • Cliquez sur “Récupération” et puis sélectionnez l’option “Réinitialiser ce PC” > “Commencer”
    • ATTENTION: Tapez ou cliquez sur “Conserver mes fichiers” .

RETOUR